AGIR EN RESPONSABILITÉ AU SERVICE DE TOUS

08/11/2015
Cette année, après 6 ans de pause, notre Municipalité a été contrainte d'augmenter la fiscalité locale afin d'équilibrer son budget.

08/11/2015

Cette année, après 6 ans de pause, notre Municipalité a été contrainte d'augmenter la fiscalité locale afin d'équilibrer son budget. Vous l'aviez tous appris, soit par le «Magny mag», soit par le site internet de la Ville. Pour les locataires, la hausse mensuelle se situe entre 4 et 8 € par mois, pour les propriétaires entre 12 et 22€ en moyenne en ajoutant les taxes d'habitation et foncière.

POURQUOI ?

Depuis 4 années déjà, notre Commune a dû supporter une baisse de ses dotations et l'arrivée de nouveaux prélèvements.

Années durant lesquelles, à force d'améliorations de notre gestion, de parcimonie, d'économies, de choix différents, nous avons pu équilibrer nos comptes, tout en grignotant les dernières ressources que nous avions engrangées.

Finalement pour 2015, la baisse des différentes dotations de l'Etat, se chiffre à 740 000 €.

Dans un même temps, notre équipe municipale, avec le soutien des parents d'élèves, s'est investie avec force, pédagogie, concertation, dans la réforme des rythmes de l'enfant que nous avons voulue accessible à tous et donc entièrement gratuite.

Gratuite, c'est à dire supportée par le budget communal.

Notre programme a toujours été clair.

Nous nous sommes engagés sur un niveau de services élevés, il suffit de comparer avec les communes voisines pour en apprécier la qualité.

Tous comptes faits, et après une année d'exercice de cette réforme des rythmes de l'enfant, son coût brut se chiffre à 400€ par année et par enfant.

QUELS CHOIX ?

Ne pas respecter nos engagements ? Faire payer uniquement les parents ?

Faire comme la CASQY et diminuer de 33% le budget de la Culture, fermer des équipements, ne plus subventionner nos associations ?

Transformer nos centres de loisirs et temps péri-scolaires en simples garderies ?

Ne plus entretenir nos bâtiments communaux, nos voiries ?....

Certains nous reprochent notre salle de festivité récemment ouverte, qui sur sa durée d'amortissement, estimée au minimum à trente ans, coûtera moins de 3€ par an et par Magnycois.

Non, comparés à la qualité de vie à Magny-les-Hameaux, nos impôts locaux ne sont pas les plus élevés !

Oui, l'impôt peut sembler toujours trop cher !

Oui, nous aurions pu faire autrement en supprimant des services !

Oui, nous avons respecté nos engagements pour un niveau de services de qualité !

Oui, c'est une augmentation lourde pour la majorité d'entre nous, mais raisonnée sur le fond !

 

carre 2

carre3

carre 5

carre 7

carre 8

carre 9


Actualités

Appel à mobilisation pour défendre...

SQY
Magny-les-Hameaux est une commune de lien entre les territoires, Paris Saclay et le pôle majeur...
En savoir plus...

Nous co-élaborons avec et pour les...

co elaboration
Notre majorité municipale a souhaité faire de la co-élaboration un axe fort de notre mandat...
En savoir plus...

AGIR EN RESPONSABILITÉ AU SERVICE DE...

Cette année, après 6 ans de pause, notre Municipalité a été contrainte d'augmenter...
En savoir plus...

Le taux d'effort : outil de justice...

Ecole
L'opposition municipale à tenté récemment de vous faire croire que le taux d'effort est une...
En savoir plus...

Conseil municipal de...

CM
N'hésitez pas à venir assister au conseil municipal de Magny-les-Hameaux le lundi 28 septembre...
En savoir plus...

Nos soutiens

Therese Malem
Maurice Rapaille
Elisabeth Lahitte
Boban Sljivic
Guérigonde Heyer
Henri Omessa
Julia Tammam
Bernard Nigon
Fabienne Chevauchee
Francois Martin
Frédérique Dulac
Jean Tancerel
Yolande Grobon
Jason Tammam
Dominique Berthelard
Christine Mercier
Renaud Bergerard
Jacques Lollioz
Eliane Golliot
Jean Marie Thebault
Danielle Re
Michel Banchet

Multimédias

  ico-photos    ico-videos